Acheter en viager : est-ce intéressant ?

Publié le : 07 octobre 20214 mins de lecture

Divers techniques ont établi afin de permettre à certains clients de s’investir dans l’immobilier, parmi cela l’achat en viager. Ce dernier est un système d’acquisition immobilière hors du commun. Toutefois, il représente des avantages comme des inconvénients sur tous les termes. En occurrence, il est indispensable de scruter chaque détail avant de conclure l’achat en viager.

Qu’est-ce que le viager ?

L’achat en viager est un langage couramment utilisé dans le domaine de l’immobilier de nos jours. C’est un système d’investissement immobilier qui paraît évident à la base, pourtant requiert autant de réflexion. En achat en viager, il existe : Bouquet, définissant un capital principal, Débirentier, décrivant l’acheteur et crédirentier, le vendeur. Ces termes n’ont pas été choisis par hasard.

Un débirentier de plus de dix-huit ans peut acheter un bien immobilier à un crédirentier d’âge avancé habituellement. Dès le versement du bouquet, et l’acte conclu, le bien appartient littéralement au débirentier. Toutefois, les lois applicables à ce système stipulent que le crédirentier jouisse pleinement de l’usufruit de l’immobilier jusqu’à son décès. Ainsi, le contrat et établi en présence d’un notaire.

Le fonctionnement de l’achat en viager

Dans l’achat en viager, le crédirentier met en vente son habitation à un débirentier sous plusieurs conditions. Tout d’abord, le bien est évalué et une valeur fixée comme dans toutes les ventes immobilières. Ensuite, les deux parties doivent fixer ensemble le bouquet et la rente viagère, qu’est la somme à verser périodiquement au vendeur.

L’acte de vente s’établit en présence d’un notaire et les deux parties se doivent de respecter chaque clause stipulée. Dès la signature du contrat, la maison ou l’appartement devient la propriété du débirentier. Toutefois, le débirentier doit régulariser le bouquet au même moment. Si le bien est loué, la location perçue par le crédirentier est déduit de la valeur totale de l’immobilier.

Les avantages et inconvénients de l’achat en viager

L’achat en viager représente beaucoup d’avantages. Sur le plan financier, le sexe et l’âge du crédirentier est un point crucial définissant la valeur de l’immobilier. D’autre part, l’honoraire du notaire dans ce système de vente est moins conséquente par rapport aux techniques de vente habituelle. Car ceci est fixé par rapport à la valeur occupée du bien et non de sa valeur initiale.

La technique d’achat en viager représente aussi des inconvénients, puisque crument, on parie sur le décès d’une personne. Donc, l’investissement fait, le débirentier ne pourrait définir à quel moment il pourrait jouir du bien. D’un autre côté si le crédirentier meurt dans les trois semaines suivant la conclusion de l’acte, la vente est automatiquement annulée.

Plan du site