Comment effectuer l’élévation des murs d’une maison ?

Publié le : 07 octobre 20213 mins de lecture

Élever un mur est une opération très délicate, surtout sa préparation. Pourtant, l’élévation d’un mur peut se faire avec de la pierre, brique, parpaing, béton alvéolé ou encore bois. Ainsi, il faut ajuster votre technique selon le style de votre mur notamment la façon dont vous réaliserez l’opération, qui devrait s’affiner.

L’élévation d’un mur en brique

Les briques peuvent également être utilisées pour élever les murs de son habitation. Avant de réaliser les travaux, il faut installer des cordes comme un repère pour placer de briques. Cela servira de guide pour une installation plus facile du mur.

La surélévation débute à partir de l’ajustement des briques d’angle.La première ajusté doit être placée sur le ciment de la fondation et doit être solidement tassée. On les fixe par une couche de mortier et ils sont disposés entre elles. Vous planterez immédiatement une couche de mortier sur la surface de la brique à chaque nouvelle pose. Ceci assurera sa fixation. Pour la finition, n’oubliez pas d’examiner la verticalité du procédé.

L’élévation d’un mur en pierre

Vous pouvez également utiliser des pierres pour élever votre maison. Ils donnent un style particulier et moderne. Le triage des pierres est indispensable pour ce type de façade. Il y a les pierres régulières qui s’utilisent pour surélever le bout du mur, et des pierres irrégulières formeront le centre du mur. Pour épaissir un mur, on utilise les pierres longues.

Concernant la fondation, vous devez excaver 40 cm de profondeur et verser le béton. Après le coulage, vous devez l’étaler le plus uniformément possible sur une profondeur de 10 cm afin de pouvoir placer des fers tous les 15 cm. Puis il faudra 3 jours pour sécher. Pour la pose des pierres, il faut employer la méthode de la construction en brique de la même manière.

L’élévation d’un mur en parpaings

Les parpaings restent un type de matériau stylé pour relever un mur. Ce type de mur doit être installé sur un lit de mortier et suspendu à la fondation.

Pour la pose des parpaings, on utilise des cordes. Ces cordeaux facilitent le travail et s’emploient comme un repère. Pour assurer la solidité de votre mur, il faut disposer des ferrailles verticalement.

Ainsi, il suffit de mettre les parpaings en plaçant les cellules vers le bas. Ce type de construction exige une couche de mortier de 2 cm environ pour chaque bloc. Enfin, vérifiez la verticalité de votre mur.

Plan du site